Une cellule de continuité économique a été activée le 3 mars au ministère de l’Économie, afin d’obtenir toutes les informations nécessaires sur la situation économique du pays en temps réel et de mieux gérer l’impact de cette crise sanitaire sur notre économie. Des décisions sont donc prises de façon quotidiennes pour répondre à toutes les spécificités des entreprises et de leur problématiques. En voici quelques unes :

🔹Mise en place de délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts),
🔹Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d’un examen individualisé des demandes,
🔹Un soutien de l’État et de la banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires,
🔹La mobilisation de Bpifrance pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie,
🔹Le maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé
🔹La suspension des factures d’eau, de gaz, d’électricité et de loyers pour les petites entreprises les plus en difficulté ainsi que la suspension de leurs impôts et cotisations sociales

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet ⬇️
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial